• Voici donc les notes de services dont je vous parlais. J'en possède une centaine, dont le quart avec la main de Cloclo.

    Claude François était non seulement un chanteur mais aussi un businessman. Il avait plusieurs sociétés qu'il dirigeait d'une main de maitre. Il s'occupait de tout tout tout.
    Les bureaux de ses entreprises étaient installés dans un hotel particulier au 122 Blvd Exelmans à Paris.
    Il avait mis au point un système de "notes de services" pour plus de communication et afin de tout contrôler mais par ce biais il faisait aussi des messages perso (du style : achète moi ce cadeau pour X, il faut penser à faire venir le plombier au Moulin,...). Le rouge lui était réservé, pour que ses employés sachent directement que c'était lui. Dans les photos qui suivent, tout ce qui est en rouge est de la main de Claude François, le reste d'une secrétaire.

    Autant vous dire que ces pièces sont extrêment rares car, évidemment, soit elles étaient détruites (ce qui devait être normalement fait après chaque utilisation), soit ceux des collaborateurs qui en possèdent encore les gardent jalousement. Elles partent en ce moment à 100€/pièce pour ceux qui aiment les cotes.

    Je ne peux malheureusement pas toutes les exposer, voici celles que j'ai pu mettre sous cadre :

     

     

    notes
     
    notes1
     
    notes2

    7 commentaires
  • Voici donc ma collection Cloclo ! Localisation: Belgique

    collection
    Je vous montre d'abord la pièce et puis, au fur et à mesure, je vous présenterai les pièces que je possède. Car, on ne le voit pas mais je possède une petite centaine de livres, des CDs, beaucoup de disques (dont des étrangers : Japon, Argentine, Uruguay, Allemagne, Italie, Portugal...), de nombreuses affiches de concert, des manuscrits, des objets Flèche et Podium, parfum Eau noire, de très nombreuses revues et j'en passe. Malheureusement, manque de place, je ne peux pas tout exposer.

    Mais je ne fais que ce qui est officiel (pas d'artisanat du style ardoises ou autres).

     

     

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    s6005224

    votre commentaire
  • Il y avait Eric Elmosnino dans le « Gainsbourg » de Joann Sfar; Coluche, incarné par François-Xavier Demaison dans le film éponyme d'Antoine de Caunes; Sylvie Testud en Françoise Sagan ou Michel Bouquet en François Mitterrand.

    film clocloJusqu'à présent, aux Jeux olympiques du biopic (bio picture en anglais : film biographique), cette sympathique épidémie du grand et petit écran, ces quatre-là tenaient la corde. L'éternel retour de Cloclo Mais depuis aujourd'hui, un cinquième concurrent vient les battre sur le fil.

     

    Le César du biopic revient à Jérémie Renier, dont on finit carrément par oublier qu'il n'est pas Claude François. Un impressionnant travail Florent-Emilio Siri et son scénariste Julien Rappeneau ont réalisé un impressionnant travail, n'évitant aucun des aspects de la personnalité du chanteur survolté.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Qu'importe si le héros n'apparaît pas toujours sympathique. Le propos des biographies honnêtes n'a jamais été de transformer les faits. En revanche, les raisons d'une fragilité, la fusion avec la mère ou la blessure paternelle jamais cicatrisée sont superbement montrées.

    cesar

    « Cloclo », film français de Florent-Emilio Siri, avec Jérémie Renier, Benoît Magimel, Marc Barbé, Monica Scattini, Sabrina Seyvecou, Ana Girardot, Joséphine Japy, Maud Jurez…

    Le parisien.fr

     

     

    MEILLEUR ACTEUR 2013
     
    Ils sont trois à se détacher cette année. Jean-Louis Trintignant, impérial dans Amour, n'a pas eu droit à autant de louanges que Emmanuelle Riva. C'est une erreur.
     
    Trintignant, comme Riva, n'a jamais gagné de César. Face à lui: Denis Lavant pour Holy Motors. Son tour de force est indéniable, et si le film est trop anti-César pour les César, sa récompense pourrait être une façon détournée de primer le film.
     
    Enfin, Jérémie Renier dans Cloclo. De Cotillard pour La Môme à Elmosnino pour Gainsbourg: vie héroïque, les César ont pris goût aux performances de biopic façon Hollywood. Ces trois-là sont déjà quasiment nommés.

    votre commentaire
  •  

    voiture cloclo
    Je ne  connais pas la marque ni l'année de cette voiture, si vous la connaissez merci de la noter dans les commentaires.

    3 commentaires
  • Sale bonhomme était l'pire des hommes qu'on ait jamais vu.

    Il jurait, crachait et faisait de l'oeil aux inconnues.

    Il rongeait ses ongles et mangeait sa soupe dans une passoire.

    On m'a même dit qu'il n'avait jamais mit les pieds dans une baignoire.

    Refrain : Oui sale bonhomme, oh quelle sale personne ! Un monste en somme, ce sale bonhomme. Il détraquait tout : les machines à sous et le téléphone.

    Dans les spaghettis, il mettait du Whisky et du chewing-gum.

    Son père et sa mère trouvaient dans leurs verres du vin et du sel,

    Et dans leurs chaussures, de la confiture quand ce n'était pas du miel.

    Refrain (Parlé) Maintenant, écoutez-moi bien, il faut que je vous raconte le fin de l'histoire,

    Car elle montre de façon éclatante que quand on est un sale bonhomme, on ne récolte que ce qu'on mérite.

    Et... Un été il a rencontré une sale bonne femme,

    Qui lui dit "nous deux on est si affreux que j'ai un programme".

    Epouse-moi, donne-moi un enfant et depuis ce jour là

    Au grand étonnement de tous les gens, Il vit tranquille dans une sale bicoque

    Avec un sale gamin et une sale bonne femme, Et son sale petit bonheur.

    Refrain (bis)


    votre commentaire